Bienvenue sur le blog de Vincent MARTORELL.

Bienvenue sur le blog de Vincent MARTORELL.

Paroles de lectrices et de lecteurs

Brouillard

Brouillard de Vincent Martorell porte bien son nom :c'est une angoisse sourde qui se referme sur la ville et les personnages , un tour de force .

L'équipe de nousvelles.com

Je me suis laissé emporter par cette histoire tragique et morbide.

Alain Bastin écrivain

Surprenant votre sujet. Votre écriture est précise directe. Le sujet est très inattendu, j'ai lu d'un bout à l'autre sans m'arrêter .. Très bonne nouvelle.

Eve écrivain

 

Zélie LEGAENNEC

 

J'aime cette histoire de vie ainsi que l'idée d'un amour au-delà de toute frontière.

Lostangel écrivain

Un texte fort agréable à lire, dans une Bretagne que j'ai aimée en vrai et que j'ai pris plaisir à redécouvrir ainsi.

Thierry Rollet Agent littéraire - Ecrivain - Editeur

 

C'est une très belle histoire, très pure, très sereine, qui témoigne de la foi profonde d'une vieille Bretonne, comme il doit en exister encore quelques unes. Il est probable que l'auteur a dû rencontrer l'une ou plusieurs d'entre elle pour écrire un récit aussi prenant, aussi émouvant. Je n'ai aucun commentaire à faire sur la forme de ce récit, il me plait tel qu'il est et témoigne de l'originalité de l'auteur, qui c'est certain a bien sa place ici en littérature. Bravo !

Guy le Clerc Johanny  écrivain 

 

Rencontre au jardin

Une belle description du "Jardin" : une agréable promenade littéraire.

Mickael écrivain

Et bien oui, il fallait bien qu'un jour on écrive la véritable rencontre de nos premiers aïeux. C'est tout de même plus romantique que l'extraction d'une côte, non ? Bravo.

Alain Bastin écrivain

J'aurais aimé apprendre cette histoire de la façon dont vous la racontez : c'est beaucoup plus original, beaucoup plus harmonieux et beaucoup plus ouvert à l'amour. La description de ce jardin est un pur bonheur de fraîcheur, de douceur et de beauté…j'ai adoré cette lecture.

Lostangel écrivain

 

 

Livre lu , bravo ! Agréable à lire . Mr MARTORELL vous pouvez poursuivre vos écritures .

 

Colette SAMARAN


 

 

Bravo pour ces romans et nouvelles !

Bonne continuation,

Christine Chomicki - Correspondante de presse (Rieux)

 

Brouillard

Je l´ai lue hier ..........pratiquement "d´un seul souffle", tellement c´est intéressant, passionnant, palpitant, vraiment original .....

dana kašingová

 

Vendredi 27 janvier 2012

La maison jaune - Vincent Martorell

  Tiens, un p'tit roman !

  Prêté par une copine, je me jette dessus (ou presque !) : une centaine de pages, ça va aller vite. Et puis, l'histoire a l'air sympathique : durant la guerre d'Espagne un jeune couple se réfugie en France, dans un petit village frontalier et accueillant. Elle est enceinte. Il repart se battre aux côtés de ses camarades. La jeune femme est accueillie dans la maison jaune, maison de passe dirigée par la gironde Madame Raymonde. Puis... Puis c'est la vie. Avec ses tragédies, ses bonheurs, ses voies toutes tracées que l'on n'emprunte pas toujours... Bref, un roman tout en émotion, sensible, simple mais beau...

 

Karine CARVILLE ( écrivain )

Pas mal, votre livre, personnages attachants, histoire originale. Je ne m'attendais pas à cette histoire, l'ayant davantage imaginée au moment de la guerre avec aide de cette Maison jaune dans le cadre de la Résistance... Mais page d'histoire quand même sur la vie de ces maisons closes. Très bien ! J'ai passé un bon moment.

Maude Hillard

 

 

Zélie Legaenec et autres Nouvelles

Des textes qui interrogent, qui renvoient aux grands maitres anglo-saxons : Lovecraft ou Poe.. Une œuvre littéraire authentique.

La dépêche du Midi

 

 

La Maison Jaune

Antonio, Louisa et Pablo sont les personnages principaux et l'on se laisse prendre à tourner page après page d'un seul trait pour suivre leur destinée. Ce livre se laisse lire d'un seul jet et le marque page est remisé comme  objet de collection.

le Petit Journal

 

 

Ce ne sont pas des histoires au quotidien, juste une aventure humaine, des moments forts avec ses hauts, ses bas qui simplement révèlent le pire comme le meilleur.

La Gazette du Comminges

 

Brouillard ( Prix SKY PROD 2012 )

Une nouvelle ne se résume pas, il faut la déguster. Vincent Martorell choisit un terrain original pour nous faire découvrir la cruauté des rapports humains.

Les éditions voolume

Disponible sur :

www.voolume.fr

 

 

 

La Théorie du papillon

Je viens de refermer La Théorie du papillon, très belle histoire: félicitations !

CC.

 

Roman fini . Respect, pour ma part c'est le meilleur que vous avez écrit.

BS

Voilà, je viens de finir de vous lire. Fort, vrai, ressemblant. Merci de m'avoir autorisé ce partage, plus qu'une patte c'est un style qui s'aiguise, recherches et Histoire.

JM A

 

Bonsoir, merci beaucoup pour votre superbe livre, c'est un régal !

PF

 

Tranche de vie de Très Haute Volée : empathie, nuances du vocabulaire, style limpide... C'est rare que je lise vingt pages d'affilée en les trouvant trop courtes. A mon avis, il y a là un vrai sujet de roman, au sens classique du XIXème siècle. Merveilles et magie ! évidemment 5 cœurs (cela ne suffit pas), coup de cœur de ma pomme et la rédaction serait bien inspirée d'en faire autant : c'est peut-être le plus beau texte jamais lu sur ce site Weloveword. 

  Aglouzab

 

 

C’est une très belle histoire dans laquelle nous entraine Vincent Martorell. Dès le début du livre, l’auteur nous donne envie d’en savoir plus sur ces 2 sœurs si différentes et qui vont être confrontées au passé de leur mère. Un passé qu’elles ignoraient, et qui va complètement bouleverser leur vie. Mais comment juger certains actes quand la survie est en jeu ? Comment se comporter quand toute une part d’un être que l’on aime et que l’on pensait connaitre se révèle au grand jour ? Est-il possible de pardonner ? Lors des obsèques de leur mère, Géneviéve Lamarthe, Alice pleure, Gabrielle est renfrognée. D’ailleurs elle souhaite le plus rapidement possible regagner Londres où elle a choisi de vivre. Alice est ravagée par le chagrin. Divorcée, elle est restée auprès de cette mère qu’elle chérit depuis toujours et s’est occupée d’elle depuis qu’elle-même est séparée de son mari. Les 2 sœurs ne se sont pas vues depuis dix sept ans, ne se comprennent guère et ont entretenus durant toute leur vie des liens très différents avec cette mère aujourd’hui défunte. Les voici désormais face à face, porteuses d’un héritage qu’il va falloir gérer. Ce qu’elles ignorent, c’est que Geneviève Lamarthe, leur mère, leur lègue une histoire qu’elle a réussit à cacher durant toute sa vie.

Corinne LEBRAVE / Journaliste France 3 Midi-Pyrénées

 

J’ai rencontré Vincent Martorell au travers de nouvelles pour lesquelles je le trouvais particulièrement conçu… et d’autres écrits qui gagnaient en vérité d’ouvrages en ouvrages. Mais, là avec « la Théorie du Papillon », il signe une patte singulière dans le déroulé du synopsis où sentiments et recherches se côtoient avec respect et ferveur, jusqu’au bout du voyage. Comme pour nous ramener à nos propres histoires… Merci Monsieur Martorell, prenez votre temps nous attendons vos prochaines confidences d’écrivain sur le chemin. Prenez votre temps, votre éclairage sur chacun de nos pas est bon à savourer. Amis lecteurs, procurez-vous ses autres écrits, vous y trouverez une fraîcheur essentielle, qui s’éloigne de nous dans la plume de nos contemporains, de plus en plus poussés par la loi du marché et de la productivité. Un bel auteur qui prend de la hauteur sans pour autant quitter la Terre… à découvrir et à soutenir !

Jean-Marie ALSINA / Auteur Compositeur Inteprète 

 

Merci d'avoir écrit ce magnifique livre. Merci pour la dédicace. Merci de me l'avoir envoyé si rapidement. J'ai terminé votre livre "La théorie du papillon" ce matin. J'ai lu avec un grand plaisir ce roman que J'ai trouvé fort agréable. J'ai apprécié fortement votre vocabulaire riche et positionné avec tant de subtilité. Egalement se remémorer ces temps douloureux, développe en chacun un désir de paix. Style tout à fait unique. Merci Vincent et bravo! salutations.

Josette.Perottet

 

Je suis en train de lire "la théorie du papillon , c'est passionnant , félicitations.

Sabine Gnassia

 

 

J'ai lu la Théorie du  Papillon avec un plaisir grandissant au fur et à  mesure que l'histoire dévoilait d'étranges secrets de famille. L'écriture est fluide et le style ne souffre d'aucune hésitation. Bravo ! J'espère que le prochain roman sortira prochainement. A bientôt.

Alain roquefort  / Ecrivain

 

01 12 2013

Bonjour Vincent, je suis tombé par hasard sur ton bouquin "la théorie du papillon" a la librairie de Salies, reconnaissant le nom de l'auteur, je l'achète et l'ai avalé en 2 jours, stupéfiant, comme tu t'es mis dans la peau des personnages, féminins de surcroit, tu as embué mes verres de lunettes, bravo et merci cet exemple du sentiment amoureux est extraordinaire. Guy Gensac

 

 

Pas mal, votre livre, personnages attachants, histoire originale. Je ne m'attendais pas à cette histoire, l'ayant davantage imaginée au moment de la guerre avec aide de cette Maison jaune dans le cadre de la Résistance... Mais page d'histoire quand même sur la vie de ces maisons closes. Très bien ! J'ai passé un bon moment.

Maude Hillard

 

La vie peu ordinaire de Madeleine Lenoir

 

9 octobre 2014

 Quelle tendre photo... Merci pour ce beau livre que vous offrez Vincent Martorell

Béatrice Vidalin

16 octobre 2014

Bonjour, j'ai bien reçu votre roman dédicacé et vous en remercie[...]

Je l'ai bien commencé et j'aime beaucoup tout simplement ...à bientôt et encore merci .

Pascale Boularand

 

21 octobre 2014

Merci à vous! et surtout merci pour votre talent.

Robert Mazlo

30 octobre 2014

Très bon article, je crois qu'il va donner envie de le lire ce nouveau roman !

Guy Mothe

  

31 octobre 2014

Ce que je pense de Madeleine Lenoir, d'un simple jet d'encre

Au travers du récit de toute une vie, Madeleine Lenoir aurait pu être ma grand mère tout comme moi ou une autre femme des temps modernes, elle vit en toute simplicité au travers des personnages qu'elle rencontre, mais de nature passionnée et profondément humaine, elle se révèle après l'expérience de son propre mariage qui somme toute fut une douloureuse expérience et,  toujours prête à rebondir et renaître de ces cendres...elle est Elle, enfin et l'ombre de ce qu'elle fut sous le pinceau de Modi, la vie si peu ordinaire oui, faite de rendez-vous avec son destin et sur la croisée des chemins de personnages aussi éclectiques qui l'ont somme toute aidée à se construire une vie, la sienne qui n' appartient qu'à elle-même...une vie d'artiste... je ne sais pas trop pourquoi mais votre roman me ramène à un livre que j'ai lu adolescente "le journal d'une femme de chambre" de Mirabeau et me donne envie de le relire car je l'ai un peu oublié depuis.. je serais tentée. de vous dire que je lirais bien La théorie du papillon.
Amicalement,

Pascale Boularand

 

1 novembre 2014

 

 Que votre travail ait du succès, cela fait plaisir!

Gino Basile

2 novembre 2014

 

L'amour de la liberté...je vais l'acheter !

Véro Hamon

 

 

18 février 2015

Mary Zeus

Il me semble la connaître de l'avoir rencontrée dans une autre Vie et je me retrouve par certains côtés en cette fabuleuse femme.

 20 février 2015

Pascale Boularand

" c'est un beau roman, c'est une belle histoire" de la vie peu ordinaire de Madeleine Lenoir.

 

 

 

 

 

 



17/09/2013
0 Poster un commentaire